Le club passe pour la première fois un premier tour de Coupe des clubs champions européens avant de s'incliner face au Benfica Lisbonne, futur finaliste.
Debout au 2e rang : Curkovic, Janvion, Bathenay, Piazza, Farison, Lopez, Synaeghel.Coupe de la Loire (5) Vainqueur en 1985, 2003 et 2008, 2009,2016 note.Structures sportives modifier modifier le code Stades modifier modifier le code Article détaillé : Stade Geoffroy-Guichard.Cette victoire est synonyme d'un premier titre national (hors les online casino eroffnen 88 championnats de Ligue 2) depuis 1981, soit 32 ans!Malgré un effectif intéressant sur le papier et l'éclosion de jeunes, le club n'atteint pas son objectif de retrouver l'Europe.Visiblement en fin de cycle, les Stéphanois réalisent une saison sans relief.Le retour dans l'élite est difficile mais s'achève sur un premier maintien, à la suite duquel la famille Guichard impose le retour de Herbin.Perrin est écarté à peine plus d'un an plus tard contre un chèque estimé uk online casino eroffnen à près de deux millions d'euros 49, et remplacé le 15 décembre 2009 par Galtier.En termes de scores, la plus large victoire de l'asse en championnat date du : pour la 3e journée de première division, Saint-Étienne écrase à domicile le Stade de Reims 9-1.«Palmarès de l'AS Saint-Étienne», sur site officiel, AS Saint-Étienne (consulté le 11 septembre 2012).Autres références modifier modifier le code Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.En, les Verts, qui bénéficient de l'explosion au premier plan de Dominique Rocheteau, remportent le championnat de France pour une troisième année consécutive, et réalisent un parcours européen resté dans les mémoires : ils lotto 3er gewinn österreich éliminent successivement le KB Copenhague, les Glasgow Rangers, le Dynamo Kiev.Le président Caïazzo rappelle à l'été 2004 Élie Baup, qui avait découvert le métier à Saint-Étienne entre 1994 et 1996.



«Dominique Bathenay», sur m (consulté le 17 septembre 2012).